Quelle solution d’isolation thermique choisir pour moins de prix ?

L’isolation de la maison est ce qui maintient l’air que vous payez pour chauffer et refroidir à l’intérieur où vous le souhaitez et Mère Nature à l’extérieur. Cela aide également à empêcher votre climatiseur et votre fournaise de faire des heures supplémentaires pour suivre le rythme, tant que l’isolation ne permet pas les fuites d’air et qu’elle a été régulièrement entretenue. Choisir le bon isolant pour la maison peut être une tâche ardue si vous tenez compte du prix isolation thermique, de l’efficacité d’un matériau isolant et finira-t-il par vous faire économiser de l’argent à long terme.

Fibre de verre : un matériau d’isolation abordable

La fibre de verre est un matériau isolant traditionnel composé de fibres de verre extrêmement fines. La fibre de verre peut être installée en tant que projet de bricolage et est peu coûteuse. L’inconvénient de la fibre de verre est que les fibres qui la composent peuvent être inhalées et même incrustées dans la peau. Il permet également toujours la circulation de l’air dans le grenier. Ses principaux ingrédients sont des composés chimiques soufflés à l’eau et organiques dérivés d’extraits de pétrole, ce qui le rend sans danger pour l’environnement. La signification du double vitrage pourrait être assez évidente à partir du nom. Cependant, il ne s’agit pas seulement de panneau double vitrage sur une fenêtre ou une porte. En effet, le panneau double vitrage est composé du cadre et de la quincaillerie en plus du bloc de verre scellé. Chacun de ces composants possède un rôle à jouer dans la performance du double vitrage de votre maison. Comme vous pouvez le constater, la fibre de verre est la moins chère, la cellulose arrive en deuxième position et la mousse pulvérisée a le coût initial le plus élevé.

L’isolation en cellulose : en deuxième position en matière de prix

La cellulose est le matériau d’isolation le plus ancien utilisé non seulement pour le grenier, mais également pour d’autres parties de la maison. La cellulose peut être un matériau en vrac ou soufflé et est principalement constituée de papier journal recyclé ou de denim. La cellulose peut être un projet de bricolage et est relativement peu coûteuse lorsqu’il s’agit d’isoler des greniers par rapport à d’autres matériaux d’isolation. D’un autre côté, la cellulose peut se déposer jusqu’à 20 %, peut se déplacer d’un côté du grenier et ne crée pas de joint d’étanchéité. Cela signifie que l’air froid et chaud peut circuler librement dans le grenier sans aucune barrière, ce qui augmente les factures d’énergie mensuelles.

L’isolation en mousse pulvérisée : en troisième position en matière de prix

L’isolation en mousse pulvérisée à cellules ouvertes est un matériau pare-air qui crée une étanchéité contre le mouvement de l’air. Il peut s’étendre jusqu’à 100 fois sa taille d’origine, remplissant tous les coins et recoins du grenier. La mousse pulvérisée est classée au feu de classe 1 pour le grenier, ce qui signifie qu’elle ne servira pas de catalyseur en cas d’incendie. Il ne retient pas non plus l’eau qui favorisera la croissance de moisissures et de mildiou, il crée un joint d’étanchéité à l’air qui aide à réduire les factures d’énergie mensuelles et crée un espace semi-conditionné en isolant la terrasse du toit dans un grenier non ventilé. L’inconvénient de la mousse pulvérisée est qu’elle est plus chère que les formes traditionnelles d’isolation et qu’elle est trop complexe pour un projet de bricolage, donc un entrepreneur doit l’installer. La gamme de mousses pulvérisées concerne à la fois les mousses pulvérisées à cellules ouvertes et fermées. Le confort de votre maison est un facteur important en matière d’isolation. Pour cela, la mousse pulvérisée a une cote plus élevée, car elle crée une étanchéité à l’air qui n’est pas possible avec la fibre de verre et la cellulose.

Qu’est-ce que la correction acoustique ?
Bien choisir son entreprise de climatisation